Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2016-03-18T13:06:36+01:00

None Futbol Club: Les nouveaux trublions de l'Art Contemporain

Publié par Sophie
None Futbol Club: Les nouveaux trublions de l'Art Contemporain

Des mois que je fais la feignasse en matière d’infos arty, mais là j’ai obligation de sortir de ma torpeur tellement j'ai envie de vous parler de 2 artistes que j’adoooore.

Les « None Futbol Club » regroupe un collectif de 2 jeunes français tout fraichement sortis des Beaux-Arts. Ils ont déjà à leur actif de belles expos dont le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris («Co-workers ») et le Mac Val.

Leur travail est original, varié et surtout vraiment fun, à l’image de leur fracassante entrée aux Beaux-Arts : la première année, ils défoncent les portes de l’espace d’exposition du bâtiment (classé, quand même) à la voiture-bélier, oubliant qu’ils n’ont pas le permis (ils sont distraits!). Ils avaient heureusement pensé au préalable à remplacer les belles portes en chêne par de fausses portes. Après s’être attiré les foudres de la Sainte institution, leur performance « Hold-up » servira finalement de teaser à leurs Journées Portes Ouvertes. Et leur travail leur vaudra de sortir parmi les Félicités des Beaux-Arts 2015 (exposition à la rentrée prochaine).

En 2014 à l’occasion de la Nuit Blanche parisienne, ils remplacent (avec l’autorisation durement négociée de la préfecture) les ampoules des éclairages publics du Pont de Tolbiac par des gyrophares bleus.

A l’occasion de Co-Workers au MAMVP, leur superbe installation revisite la célèbre tonsure de Duchamp (photographié par man Ray), version Djibril Cissé… et c’est beau .

L’installation qu’ils ont actuellement à la Galerie Untilthen (Group Show «Bitter Sweet Symphony» à voir by the way) fait parler autant qu’elle amuse (http://untilthen.fr/files/4714/5768/4980/CP_bittersweet_fr.pdf ). Des moineaux en volière boivent et picorent pour aller ensuite se soulager sur des perchoirs en forme de lettres. Au sol, des mots sont apparus. Les zoziaux philosophes se sont exprimés à leur manière, et comme c’est drôle et pas sur nos tête, on aime !

Ces deux nouveaux trublions de l’Art Contemporain n’ont pas fini de faire parler d’eux. Même si leurs œuvres semblent extrêmement ludiques, elles n’en sont pas moins dénuées de réflexion de fond et de critique sociétale. Les intellos-pas-rigolos pourront donc apprécier (aussi) sans s’en cacher ! Séraphim et Colas sont sympathiques et mignons tout plein en plus, n’ont pas la grosse tête mais filent droit devant avec autant de projets que d’idées. Des p’tits cons pile-poil comme je les aime… et croyez-moi, de ma part, c’est un sacré compliment, réservé d’habitude à mes délicieuses progénitures.

Ne changez rien, cassez des portes, détournez, moquez-vous, et que les vaya bien !

None Futbol Club: Les nouveaux trublions de l'Art Contemporain
None Futbol Club: Les nouveaux trublions de l'Art Contemporain

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog