Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2015-09-16T15:38:16+02:00

La rentrée arty des Galeries parisiennes

Publié par Sophie
La rentrée arty des Galeries parisiennes

Ouh la la, ça se bouscule cette rentrée artistique des Galeries.

La quantité de cartons de vernissages ayant pour la première fois pris le pas sur celle des factures et impôts qui nous accueillent à notre retour de vacances, nous avons donc ouvert avec plus d’entrain les épaisses enveloppes carrées que les affreux blisters bleus aux couleurs de notre chère patrie (Contre nous de la tyranni-heu).

Voici celles qui ont particulièrement retenu mon attention :

  • « The one you cannot miss » : JR à la Galerie Emmanuel Perrotin

crée l’évènement de septembre. La semaine dernière s’est ouverte l’expo de cet artiste de Street Art que si-vous-le-connaissez-pas c’est que vous avez passé vos 5 dernières années sur Mars : les yeux le long des quais de Paris en 2009 c’est lui ; les visages de femmes sur des favelas de Rio en 2008, encore lui ; les visages d’anonymes au Panthéon pendant sa réfection l’année dernière, him again, etc…(cf http://www.lestribulationsdesophie.com/2014/03/jr-au-pantheon-le-22-avril.html )

Enfin bref, faut voir : déjà parce que s’il est si connu et apprécié ce n’est pas un hasard, et aussi parce que cette exposition est franchement belle. La vidéo mettant en scène des danseurs dans la cité des Bosquets à Montfermeil est sublime : la délicatesse de la danse confrontée à l’hostilité des émeutes évoquées mérite que l’on y consacre 17 minutes d’attention.

Ayant eu l’immense privilège d’être parmi les happy fews présents au vernissage, nous voilà moi et mon Pat, coupette à la main à déambuler dans ce bel écrin que constitue la Galerie Perrotin. Quand tout à coup, diantre, JR himself accompagné de son pote (manifestement ils se connaissent bien) M (Mathieu Chedid donc, pour nos amis martiens). M, c’est quand même le chanteur français que ma copine Drass kiffe le plus (elle ne rate pas un seul concert). Et là, j’ai 1 minute pour faire un choix draconien : soit je fais comme si de rien était histoire de pas dénoter avec le gratin arty parisien que rien n’étonne, soit je me ridiculise rien que pour éclater Drass avec qui je me confronte quotidiennement dans notre jeu débile permanent : « celle qui éclatera le plus l’autre a gagné». Le goût du challenge prend le pas sur ma peur du ridicule et me voila à faire ce que je déteste le plus au monde : Je plante mon téléphone dans les mains de mon Pat mortifié et me précipite vers JR et M en leur bafouillant que j’ai horreur de faire ça et que d’ailleurs je le fais jamais, mais que j’aimerais bien prendre une photo avec les deux. Et je me retrouve, pétrie de honte au milieu des 2 bogosses (si quand même) amusés. J’aimerais fuir et m’enterrer, je les remercie rouge d’embarras, balaye la salle rapido des yeux histoire de vérifier que je me suis faite cramer par personne… ouf, pas vue. C’est dans la boite. J’envoie fissa la photo à Drass pour lui faire les pieds. Elle me répond que ça lui fait une belle jambe. Mauvaise perdante !

La rentrée arty des Galeries parisiennes

JR, DECADE, Portrait d'une génération

Galerie Emmanuel Perrotin, 76 rue de Turenne, 75003 Paris

12 septembre - 17 octobre

  • Une belle découverte : Diogo Pimentao à la Galerie Untilthen

Je vous avais déjà parlé de cette galerie fraichement ouverte au cœur des puces de St Ouen (cf http://www.lestribulationsdesophie.com/2015/07/balade-d-ete-arty.html ). Les œuvres que l’artiste présente sont absolument bluffantes : de grandes sculptures faites de papier et de graphite, d’une infinie fragilité, qui pourtant ressemblent à se méprendre à des structures d’acier.

La rentrée arty des Galeries parisiennes

DIOGO PIMENTAO - DISJUNCTIVE

77 rue des rosiers 93400 Saint Ouen

6 SEPTEMBRE - 11 OCTOBRE 2015

  • L’artiste américaine Seton Smith est de retour en France pour une superbe expo photo à la Galerie Sisso.

L’occasion de (re)découvrir son travail exposé dans les plus grands musées du monde. Vernissage demain soir 17 septembre en présence de l’artiste et du curateur de l’expo Ami Barak. Votre serviteur dévoué a eu l’immense plaisir d’y aller ce matin. Je suis tombée sur un amour de femme toute réservée : preuve que l’humilité n’est pas l’ennemi du talent.

Courrez-y demain soir à partir de 18h!

La rentrée arty des Galeries parisiennes

Seton Smith, SECOND MARK

Galerie Sisso, 90 rue de la Folie Méricourt 75011

du 18 septembre au 31 octobre 2015

  • Celle que je n’ai pas encore vue mais qui promet d’être du lourd : Space Age à la Galerie Thaddaeus Ropac à Pantin, à partir du 27 septembre
    qui réunit les œuvres de 20 grands artistes contemporains (Kiefer, Longo, Rosenquist, Rauschenberg…). Vu le thème, ça promet d’être planant !

Bon, pas d’offense pour les Galeries non citées. Il y a pléthore de belles choses en cette rentrée. En allant chez Perrotin, baladez-vous dans le quartier et rentrez aussi chez Michel Rein, Thaddaeus Ropac (même rue), Almine Rech (tout à côté)…

Bonne balade !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Drass la copine 16/09/2015 22:24

Droit de réponse de Drass la copine :
Normal que je sous mauvais perdante. Drass qui ne rate effectivement aucun concert de M. est revenue du dernier (à l'Olympia et avec la famille Chedid au grand complet) avec la photo de...
FRANCOIS HOLLANDE.

Sophie 16/09/2015 23:59

Qui de nous deux... écla-teu-l'autre?

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog