Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2015-01-06T10:00:18+01:00

Kâma-Sûtra : l’Hindi Funky !

Publié par Sophie
Kâma-Sûtra : l’Hindi Funky !

Ce début d’année artistique fut coquin.

Alors que nous errions samedi dernier à la recherche de l’expo qui allait s’achever et qu’il serait ballot de rater… nous voicis devant l’expo « Le Kâma-Sûtra» à la Pinacothèque de Paris.

Bien que l’Hindouisme médiéval ne soit pas vraiment notre came, on se dit que le sujet vaut une petite ouverture d’esprit. Histoire de voir, koa…

Eh beh, quoi qu’on en dise et se la raconter spiritualité, méditation, esthétique de la vie etc, il n’en reste pas moins que c’est quand même un tantinet orgiaque. Et c’est là où on se dit que, soit les occidentaux ne sont franchement pas souples, soit y’en a des à qui il devait manquer quelques os… non mais. Pas que je sois vexée, mais quand c’est pas poss’ c’est pas poss’ ! Dans l'doute, j’ajoute quand même le stretching aux résolutions 2015…

Donc pour la partie physique, outre le fait que l’on soit pas arrivés à déchiffrer à chaque fois comment faire, voire la différence fondamentale entre certaines positions, la faisabilité est indubitablement à revoir en fonction de la morphologie XXIème siècle.

Pour le reste, chacun(e) appréciera les aspects multi-intervenants, polygamie, les recos sur la « conduite de l’épouse » et « séduire la femme d’un autre » (gasp). Quant aux visiteurs, nombreux, c’est amusant à voir. Il y a les femmes seules ou à deux, les hommes seuls : pédagogie, amour de l’art et/ou de l’Inde, voyeurisme ? – Je dévisage et j’étiquette- Et il y a les couples : les sérieux qui essaient de comprendre ("mais comment ils font ça ?", "mais-mais… oh !"), et ceux qui ricannent, mais bon qui essayent de s’éduquer un peu en regrettant d’avoir si peu de mémoire visuelle !

Etonnement, Pat mon Pat, qui d’habitude a la fâcheuse manie de faire les musées au pas de course et de disparaitre dans les expos comme un gosse dans un supermarché, n’a pas très envie d’être perçu comme le mec seul qui se rince l’œil, et fait preuve d’une proximité et d’une discipline tout à fait inhabituelles, histoire qu’on voit qu’il est dans la catégorie de ceux qui vont-à-deux-pour-rigoler ("mais quand même tu crois que c’est possible ça ?").

Enfin, passage obligé par la boutique à la fin de l’expo… pff, pas même des p’tits goodies qui ressemblent aux zolis objets sculptés de l’expo. Des livres, des foulards, des gommes, petits joueurs ! Allez, un dernier p’tit rinçage d’œil dans le livre 2 du Kâma-Sûtra, le plus connu, « L’art de faire l’amour »… Pas froid aux yeux Vâtsyâyana-le-Sage. Ben si c’est ça la sagesse, j’adore mon prénom !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog